Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-07-16T12:07:19+02:00

Ma peur de l’épisiotomie

Publié par AntivirusMaman
Source : http://drolesdemums.com/wp-content/uploads/2014/02/episiotomie.jpg

Source : http://drolesdemums.com/wp-content/uploads/2014/02/episiotomie.jpg

C'était quelque chose qui me terrorisait, moi, petite primipare. Pourtant, tout le monde autour de moi a essayé de me rassurer, de la sage-femme jusqu'à mes amies. Mais, c'était l'inconnu, et cela me dérangeait d'avoir une incision dans cette zone intime. Je ne savais pas comment gérer tout cela, j'avais peur que ce soit une mutilation. 

Au final, j'ai eu une épisiotomie. Je n'ai qu'un seul regret, c'est que j'aurais aimé savoir qu'on m'en pratiquait une. Je ne voyais déjà pas mon entre-jambe, j'aurais aimé savoir ce qu'on y faisait. Je suis déçue. Mais voilà, c'est fait. 

Pourquoi en ai-je eu une ? Parce que mon bébé se présentait dans le mauvais sens. En effet, elle regardait les étoiles au lieu de regarder le sol, donc son périmètre crânien était plus important. Déjà qu'elle était plutôt grosse (3,990 kg), en plus elle a décidé d'augmenter les dimensions du passage en se positionnant dans le mauvais sens. 

J'aurais préféré une déchirure naturelle plutôt qu'une coupure. Je trouve ça plus naturel. Au final, j'ai été servie, j'ai eu une coupure chirurgicale (donc l'épisiotomie) et une déchirure au niveau du sphincter anal. 

J'avais peur de la douleur. Au final, après avoir eu 48 heures de contractions, la "douleur", c'était rien. On m'avait donné du paracétamol et de l'ibuprofène, et au final, je n'en ai pris que le premier jour. La douleur est largement supportable. 

J'avais peur de la gêne. Là, je ne vous cache pas que j'ai été gênée pour m'asseoir, donc on m'a acheté une bouée (oui, une bouée pour enfants ça marche très bien !), mais je ne pense pas que ce soit entièrement lié à l'épisiotomie : j'avais un gros oedeme et une hémorroïde... J'avais aussi de grosses difficultés à marcher (10 minutes pour faire 50 mètres ouais !), mais je me voyais progresser et c'était gratifiant ! 

J'avais peur de l'entretien et de l'hygiène. Le premier jour, c'était tout gonflé, j'osais à peine faire ma toilette intime. Les jours passaient et j'osais de plus en plus toucher pour bien nettoyer. J'avais pas mal d'écoulement de fluides, donc j'avais peur que ça s'infecte, donc je changeais plus que régulièrement ma garniture périodique. Au final, le personnel m'a énormément rassurée en me disant que c'était "beau" : propre et pas infecté. 

Une fois rentrée à la maison, j'ai attendu encore 1 semaine et j'ai (enfin) osé prendre un miroir pour regarder. Je ne trouvais pas cela "beau", mais puisque tout le monde me le disait. Je sentais une cicatrice, je la pensais plus importante que cela au toucher. Au final, regarder m'a demandé beaucoup de courage, mais m'a aussi rassurée. 

Là, je suis à 6 semaines 1/2 de mon accouchement. La kiné, qui m'aide pour la rééducation précoce (à cause de ma déchirure) me dit que ça cicatrise bien, c'est encore un peu rouge, il manquerait un petit point à un endroit, mais c'est en bonne voie. Mon périnée aussi est en bonne voie, j'en suis contente. 

Avec le recul, je me rends compte que cette peur n'était pas irrationnelle, mais peut-être liée à l'inconnu. Beaucoup de choses m'effrayaient pendant l'accouchement, je ne savais pas exactement comment tout cela allait se passer. L'épisio était un acte chirurgical qui me semblait inévitable, je m'y attendais donc, et me concentrer dessus était rassurant au final, et m'empêchait d'avoir peur d'autre chose durant l'accouchement (dont l'inconnu).

Et vous, avez-vous peur de l'épisiotomie ? Pourquoi ? Peut-être en avez-vous déjà eu une ? Dites-moi tout dans un commentaire ! 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog