Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-09-07T11:06:25+02:00

"Serrez autour de mon doigt", ou "la ré-éducation du périnée"

Publié par AntivirusMaman
Source : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/35/38/7f/35387fd7558e8ee877b8e5e9dac64911.jpg

Source : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/35/38/7f/35387fd7558e8ee877b8e5e9dac64911.jpg

Parce que pendant la grossesse, on me répétait "exercices en périnée expiration". Euh, comment dire ? Je ne savais pas a) ce qu'est réellement un périnée b) comment le contracter c) comment savoir si je contracte bien le périnée ou si je sers les fesses.

Et puis, j'ai rencontré ZE kiné. C'est une perle, elle est adorable et spécialisée dans la ré-éducation précoce (en gros, je devais re-apprendre à faire caca à cause de ma déchirure 3A).

Au début, pour moi, contracter le périnée revient à faire un "stop-pipi". J'avais fait pas mal d'analyses d'urine au cours de ma grossesse, parce que je suis sujette aux infections urinaires. bon, je maudissais les techniciens du laboratoire quand ils me donnaient un bocal riquiqui... Sérieusement, avec mon ventre, je ne voyais pas où j'urinais, j'étais en galère... 

Nous sommes à accouchement + 12 heures, je dois faire une analyse d'urine. Déjà, on me donne un verre à bière. Bien grand, bien large. Et là, je voulais faire un "stop pipi". Oh non, ça ne marche pas. Et là j'ai compris pourquoi j'avais un verre de un demi-litre ahaha ! 

Bon, petit à petit, la sensation d'avoir besoin de faire pipi est revenue. C'était très bizarre au début, tu te lèves et... tu te fais dessus. Je n'avais plus la sensation d'avoir envie d'uriner et je ne pouvais pas me retenir. Heureusement, j'avais des protections anti-fuites urinaires. Mais le sujet n'est pas là.

Je me souviens quand, à ma sortie de la maternité, une interne m'a fait un toucher vaginal et rectal, avec comme consigne "serrez autour de mon doigt". Je me suis sentie impuissante à le faire. La volonté était là, mais mon corps ne répondant pas. Frustrant.

Pour en revenir à cette kiné, elle m'a d'abord appris les bonnes positions pour uriner et aller à la selle. C'est tout bête, mais la position des toilettes turcs est la meilleure pour cela. Elle m'a aussi mise au "régime" en me donnant des listes d'aliments pleins de fibres pour ne pas avoir à pousser quand je vais aux toilettes.

Et on a commencé en douceur la ré-éducation précoce du périnée. Elle m'a expliqué ce que c'était, miroir à l'appui. Et j'ai apprécié, non pas de voir mon entre-jambe, mais de voir les résultats de la contraction. J'ai petit à petit fait des progrès.

Elle m'a appris à me relever correctement, avec des images précises type "on rentre la queue du chat" (aka coccyx) ou "la position du chevalier servant" avant de se relever. Pour la contraction du périnée, c'était "le grain de riz au niveau de l'anus, qu'on veut attraper". Et ensuite "on imagine une fermeture éclair qui part de l'anus pour aller jusqu'au nombril". 

Elle contrôlait aussi l'état de ma cicatrisation, m'expliquait comment drainer l’œdème par exemple.

Et entre temps, nous papotions pas mal. Sur une séance de 30 min, je devais forcer pendant 5 - 10 min au total (mais avec beaucoup de poses entre). 

Le kiné m'a été déconseillé par ma sage-femme parce qu'il met une sonde vaginale pour la ré-éducation. La mienne absolument pas. Tout au toucher. Elle n'a essayé la voie vaginale que pour ma "dernière" séance, après accord du gynécologue de la visite post-partum. Ce dernier était censé me "tester" le périnée, il ne l'a pas fait. Je lui ai demandé si je continuais les séances de kiné, il m'a dit "c'est vous qui voyez". Mais je n'y connais rien, donc j'ai demandé son avis à ma kiné. Elle m'a dit que c'était bon, que je devais continuer les exercices à la maison, elle m'a montré des massages pour reformer les terminaisons nerveuses et les fibres musculaires, et si jamais, je peux y retourner dans 1 mois si je sens que j'ai encore besoin de son aide.

J'arrive à faire un stop-pipi (même si oui, ce n'est pas conseillé, j'ai re-essayé, ça m'a rassurée). En fait, ce qui gêne avec le stop-pipi, c'est, selon ma kiné, le fait qu'on ne vide pas sa vessie en entier. Mais moi, je la vide en entier après. C'est juste cela.

Après ces séances de ré-éducation, je peux dire "je sais ce qu'est un périnée", "je sais comment le mobiliser". Ces séances sont entièrement prises en charge et je vous conseille de les faire ! Même si vous pensez cela contraignant (venir voir un kiné, avec un bébé ce n'est pas pratique), c'est très important pour plus tard. Le périnée supporte vos organes (donc évite la descente d'organes à un âge plus avancé) et permet d'éviter les fuites urinaires. Prenez le temps, c'est important ! 

Voilà ce que j'avais à dire sur ma ré-éducation du périnée. Comptez-vous la faire ? Avez-vous déjà fait votre ré-éducation ? Dites-moi tout dans un commentaire ! 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog