Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-09-30T14:10:24+02:00

Guide de survie pour jeunes mamans

Publié par AntivirusMaman
Source : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/a6/2e/eb/a62eeb4e8e7e15c2c0b3294288049608.jpg

Source : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/a6/2e/eb/a62eeb4e8e7e15c2c0b3294288049608.jpg

Laisser de côté le ménage et les tâches ménagères dans un premier temps

Nous avons mangé dans des assiettes jetables les premiers temps, nous nous consommé des plats tout prêts, de la nourriture sans goût, dont le seul objectif était de nous remplir l'estomac. Les premiers temps, un repas complet à table est impossible. C'est un qui mange, un qui gère le bébé. Et on inverse. Pas de panique, c'est normal.

Se garder du temps pour soi

"Oh c'est facile pour le sommeil, il faut dormir quand elle dort". Sauf que, d'un côté, tu n'as pas forcément envie d'aller dormir à 17h30, de l'autre, tu as tellement peu de temps pour toi que les rares fois où elle dort (oui, "un nouveau-né dort entre 16 et 20h par jour" était un mythe avec notre bébé), tu veux prendre du temps pour toi : épilation, bain, geekage... Et tu es obligée sinon tu pètes un câble.

Attention au baby-blues

C'est pas méchant, mais qu'est-ce que c'est pénible ! J'ai eu une phase qui s'est transformée en petite dépression post-partum, durant laquelle je rejetais ma fille. Je lui en voulais de toutes les souffrances, du manque de sommeil etc. J'en ai honte, je pleurais énormément, je n'étais pas bien. Rassurez-vous, ça va mieux maintenant ! 

Sortir. Prendre l'air. Voir des gens

Sinon attention à la dépression. Je n'ai jamais été aussi bien que depuis que j'ai repris le travail ! Tous les jours, j'essayais d'aller me promener, mais j'avais une certaine frustration : zut, elle dort, alors que je me promène, si j'avais su je serais restée à la maison et j'aurais eu du temps pour moi. Mais en tout cas, ça fait du bien à tout le monde de sortir prendre l'air.

Ne pas tester son jean étalon trop tôt

De même, ne vous préoccupez pas de la perte de poids. J'ai perdu très (trop) vite mes kg de grossesse (10 kg), je suis à -4 par rapport à mon début de grossesse car j'ai été malade (soucis de thyroïde). Je me pesais tous les jours, pour me rassurer sur ma perte de poids, qui a été très rapide. Et puis, continuez les sorties, marcher est le seul sport autorisé après l'accouchement, ça vous aidera à retrouver votre forme et votre poids.

Instaurez des roulements de biberons

Ca évitera à l'un de vous deux de faire semblant de dormir pour ne pas aller s'occuper du bébé ! Je suis une couche-tôt / lève-tôt. Chéri aussi, mais lui peut tenir jusqu'à 22 - 23h, pas moi, à 21h extinction des feux. D'ailleurs notre fille est pareil. Bref. C'était lui qui faisait le début de nuit, et à 23h ou 00h (le week-end), je prenais la suite. Donc je dormais en 2 fois (au minimum). Je gérais jusqu'à 6h du matin, et lui prenais la suite. En général je l'endormais vers 23h - 00h, puis elle se réveillait vers 2 - 3 heures, et ensuite vers 6h. Elle s'endormait rapidement la nuit (change + biberon + endormissement = entre 30 et 45 min). Mais voilà, on savait "qui faisait la nuit". 

Pour la petite anecdote, chéri a décidé de sortir le samedi 5 août. Donc je devais gérer la soirée, et lui la nuit (il a choisi de sortir, peut importe qu'il fasse une nuit blanche héhé). Eh bien, 2 jours plus tôt, elle s'est mis à faire ses nuits.. Du coup il n'a rien eu à gérer de la nuit haha ! 

Ne vous mettez pas la pression sur les nuits

Notre fille dort très peu en journée (environ 3 heures), mais elle fait des nuits de 10 - 11 heures, et ce, depuis début août (à 2 mois donc). Elle a commencé ses "nuits" à 1 mois (5 - 6h de sommeil à la suite). Mais c'est son tempérament. Ne mettez pas la pression à votre enfant, n'essayez pas les laits épaissis à cause de cela. Nous avions une formule basique, elle a fait ses nuits avec. On a pris l'épaissie depuis mi-août à cause de reflux. 

Bref, c'est normal qu'un bébé ne dorme pas la nuit, c'est nous, adultes, qui avons décidé que le rythme était comme cela ! Au contraire, un bébé "vit la nuit", donc pas de panique. Ce sera dur au début, économisez-vous (par exemple l'un va se promener, l'autre reste à la maison pour dormir et inversez), allez vous coucher quand le sommeil vient, n'essayez pas de veiller pour regarder l'épisode de Koh Lanta, y'a le replay pour ça !

Ne criez pas victoire trop vite !

Il a dormi 7 heures ? YOUPI. Vous êtes reposé ? C'est l'essentiel. Mais c'est peut-être un accident. La 2e nuit aussi ? Génial, re-accident. Et la 3e ? Loupé ! C'est pourquoi, à chaque changement dans sa vie (nuit de 10 h / passage à 5 puis à 4 biberons par jour ...), j'attends 1 semaine avant de le crier sur tous les toits et de crier victoire ! 1 semaine, c'est peut-être long, mais au moins je ne vais pas trop vite :)

Tenez vous à vos planning ! 

Oui, j'avais la fâcheuse manie de me lever en même temps que le papa alors que c'était pas mon tour. Je ne sais pas, j'étais pas rassurée, j'avais besoin de vérifier. Sauf que le grumeau me voyait, m'entendait, et voulait être avec moi. Et le papa me disputait. Donc le grumeau s'excitait, et refusait de s'endormir. Donc le papa s’énervait. Cercle vicieux. 

Retenez ça : un bébé n'a besoin que de 2 mains pour s'occuper de lui, pas 4, ça ne sert à rien, autant aller se reposer et avoir du temps pour soi. Oui, plus facile à dire qu'à faire :( 

Ecoutez tous les "bons" conseils des proches, mais ne vous forcez pas à les appliquer ou à les retenir

On écoute, on dit "oui oui", et voilà. Qui connait mieux votre enfant que VOUS, ses parents ? Personne. Donc les conseils, on écoute. Les remarques ou les critiques, on s'en fout, on déconnecte le cerveau pendant ce temps. On fait aussi "oui oui" de la tête si on veut, et on ne revoit pas la personne en question pendant plusieurs moi car ses conseils foireux nous auront gonflés. 

On instaure des rituels

Vous savez qu'en maternelle, on appelle les activités du matin "rituels" ? C'est parce qu'ils reviennent tous les jours. Et les rituels sont importants pour les enfants. ça rythme la journée, ils savent ce qui va se passer. Les bébés aussi. On fait la même chose dans le même ordre. Bon, pas pour tout, mais par exemple, pour le bain : on nettoie les yeux, le nez puis les oreilles et le visage. On deshabille, on savonne, on lave, on sort. On prend les gouttes de vitamine D, on crème les fesses, le corps si besoin, on met la couche, body et pyjama. Pour le coucher, un bisou, on gigotte, on éteint la lumière, on met la sucette, le doudou, la musique. Et on sort vite. Après, on a décidé de toujours changer la personne qui fait les rituels. Pour ne pas que l'enfant s'habitue à une seule personne. Imaginez : c'est le papa qui fait le bain tous les soirs. Si un soir il est en déplacement. Ou qu'il finit plus tard. Bah il n'est pas là. Et vous devez faire le bain. L'enfant sera perdu, ça se passera très mal. Nous avons habitué notre fille à tous les deux, que ce soit au niveau du biberon, du bain ou du coucher. 

Et puis, au début, les rituels sont bien pour vous. La tête dans le pâté, un rituel se fait mécaniquement, le cerveau peut resté endormi, les gestes sont accomplis quand même. Valable pour le changement de couche et le biberon à 3h du matin ! 

Source : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/d6/cf/e0/d6cfe096f9ae75015342ef5d7033d8df.jpg

Source : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/d6/cf/e0/d6cfe096f9ae75015342ef5d7033d8df.jpg

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog